Quatre ans plus tard, il enregistre les pistes de son premier album en studio, dont les cordes seront jouées par le violoniste Loïc Pelletier, qui joua également sur les albums de Bénabar et d’Olivia Ruiz. Ronan mixa seul chez lui son futur album. Alors que ce dernier n’est pas encore sorti, le jeune folker commence déjà à écrire le second !

Il connaît sa première vraie scène au Transbordeur de Lyon lors d’un tremplin jeunes talents où il se fera repérer par certains labels. Il fait également la rencontre de Damien Habouzit, bassiste d’Astonvilla qui deviendra aussi son bassiste. Ronan Siri est maintenant accompagné de musiciens qui sont pour le moins la crème de la ville de Lyon.

Lors d’un showcase à la Fnac, Ronan Siri distribue gratuitement une cinquantaine d'exemplaires de son premier album qui partirent en l’espace d’une vingtaine de secondes. De fil en aiguille, il fait les premières parties de très beaux groupes comme Jil Is Lucky, Hey Hey My My, et surtout celle d’un grand Monsieur : Benjamin Biolay qui le choisit parmi 80 artistes et groupes candidats, pour effectuer celle de la non moindre de ses dates: la dernière de sa tournée 2010, à Villefranche-sur-Saône devant 2500 spectateurs.

Trouvez le sur

http://www.facebook.com/pages/Ronan-Siri/69397265949

http://www.myspace.com/undatrees