Un chauffeur de poids lourds de 39 ans, originaire de Turin, a été placé en garde à vue pour avoir, au cours d’un contrôle sur l’autoroute A8, à Saint-Maximin (Var), broyé et mangé un disque de son chronotachigraphe, a-t-on appris auprès de la gendarmerie. Les faits se sont produits mardi dernier en fin de matinée au cours d’un contrôle de routine opéré sur l’aire de Saint-Hilaire par les gendarmes du peloton de l’autoroute. «Le chauffeur a broyé et avalé le disque lorsque les gendarmes ont voulu vérifier les données», a précisé la même source. Poursuivant leurs investigations, les gendarmes ont découvert que le chauffeur falsifiait ses disques retraçant ses heures de conduite et de repos avec un cure dents. Sur instruction du parquet de Draguignan, il a été remis en liberté en fin de journée après s’être acquitté d’une caution de 1.500 euros. Il aura à répondre le 9 juin prochain devant le tribunal correctionnel de Draguignan «d’obstacles aux contrôles» et de «falsifications de données».

Source Libération.fr